Tout sur Likoud

Les adversaires du Premier ministre sortant israélien Benjamin Netanyahu sont parvenus mercredi à arracher in extremis un accord sur un gouvernement de coalition inédit dans sa composition et censé mettre un terme à 12 ans d'ère Netanyahu.

Entre une union nationale piégeuse avec le Likoud pour faire face à la crise sanitaire et un gouvernement soutenu par des forces aux intérêts opposés, le dirigeant centriste ne voit pas l'avenir en rose. Tandis que son rival Benjamin Netanyahou s'accroche au pouvoir.

Les membres du Likoud (droite) de Benjamin Netanyahu sont appelés à élire jeudi leur nouveau chef, dans le cadre d'une primaire réclamée par le principal rival du Premier ministre israélien, Gideon Saar, déterminé à lui ravir le parti.

Avec ses airs de comptable "gentleman", il n'a pas le charisme de son ancien mentor Benjamin Netanyahu. Mais jeudi, Gideon Saar va défier le Premier ministre à la tête du Likoud, grand parti de droite au coeur de la vie politique israélienne.

Rêves de "changement" contre craintes de voir Israël "s'affaiblir" : les partisans des rivaux Benny Gantz et Benjamin Netanyahu donnaient à voir deux images distinctes d'un même pays lors de rassemblements électoraux tenus au coeur de la nuit à Tel-Aviv.