Tout sur Ligue des Droits humains

Alors que l'application de traçage numérique des contacts sera téléchargeable gratuitement par le grand public à partir de mercredi, la Ligue des droits humains (LDH) appelle à la vigilance face aux "atteintes aux droits fondamentaux" que ce type de technologie entrainerait. L'organisation Test Achats juge quant à elle "Coronalert" utile et "très respectueuse de la vie privée".

En plus des call centers, la Belgique va se doter d'une appli pour tracer les personnes potentiellement infectées par le coronavirus. Pour quand, pourquoi, par qui ? Qu'adviendra-t-il de nos données personnelles ? Comment susciter l'indispensable adhésion ? Décryptage d'une stratégie critiquée, et dont certains rouages inquiètent.

Le Service Pensions a diffusé mercredi un film d'animation pour expliquer les principes de la nouvelle procédure de contrôle de la Garantie de revenus aux personnes âgées (Grapa), une assistance sociale pour les plus de 65 ans dont la pension ne suffit pas pour subsister. La vidéo fait suite à l'action de lundi organisée par la Ligue des Droits humains et plusieurs associations, qui dénoncent les restrictions de liberté que les nouveaux contrôles ont provoquées.

Un coq ensanglanté a été projeté jeudi soir sur la façade du Parlement wallon à Namur. Initiée par Amnesty International avec le soutien de sept organisations, cette action visait à dénoncer l'exportation d'armes wallonnes vers des pays qui violent gravement les droits de l'homme. Une projection a également été réalisée sur l'Elysette, le siège du gouvernement wallon.

Saisi, fin 2017, par la Coordination nationale d'action pour la paix et la démocratie (CNAPD) et par la Ligue des Droits humains sur la question des licences d'exportation d'armes wallonnes vers l'Arabie saoudite, le Conseil d'Etat a décidé, vendredi, d'annuler une série de licences d'exportation octroyées à la FN Herstal et à CMI, faute notamment d'un examen minutieux de la question des droits fondamentaux au royaume wahhabite.