Tout sur Liège

L'auteur est un homme blanc de trente-cinq ans, belge, résidant à Liège ; philosophe de formation, membre de l'internationale du prolétariat intellectuel que sécrète, depuis plusieurs décennies, le capitalisme cognitif, il était employé à titre temporaire dans une haute-école namuroise lorsque l'état d'exception imposé par la crise - sanitaire, et tout aussi bien sociale, économique, politique - du Covid-19 le surprit. Plutôt que de livrer les états d'âme d'un philosophe confiné, il s'agira seulement ici de marquer un point d'orientation politique minimal, du reste indispensable dans cette période incertaine.

Après-midis dédiés aux jeux de rôle, initiations au codage, détournements ludiques de couvertures de livres sur les réseaux sociaux : les bibliothèques se sont réinventées, pour faire du numérique non pas une menace mais un atout.

Suite à des défauts de paiement, les distributeurs d'eau peuvent placer un limiteur de débit. Environ 2000 ménages wallons sont concernés. Privés d'eau en suffisance, leur vie devient une humiliation quotidienne. Les distributeurs d'eau le savent, mais sans intervention publique, ils doivent maintenir leur rentabilité coûte que coûte.

Le gouvernement minimise-t-il l'épidémie de coronavirus ? Qu'en est-il des tests de dépistage ? Va-t-on bientôt déclencher la phase trois du plan de prévention contre le coronavirus ? Le docteur Philippe Devos, président de l'ABSyM (Association belge des syndicats médicaux), fait le point sur la situation en Belgique.

"Cent femmes et un chien sont revenus contents de a page." Ee est comme ça, a angue française. Cent femees qui jacassent vaudront toujours moins qu'un mâe qui aboie. Benoîte Grout, auteure, citait cette phrase à chaque fois qu'une démonstration par 'absurde du sexisme grammatica s'avérait nécessaire. Mais ee avait tort : ce sexisme ne se cache ni dans nos mots, ni dans nos règes, ni dans nos participes passés. Juste dans nos têtes.