Tout sur légumes

Avant la généralisation des frigos et autres surgélateurs, la fermentation était une méthode largement utilisée pour prolonger la durée de conservation des aliments. Oubliée pendant de longues années, cette vieille technique revient aujourd'hui à la mode. Et c'est tant mieux, car les produits fermentés sont non seulement délicieux mais aussi excellents pour la santé !

Il n'est pas aisé de manger la quantité de fruits et légumes recommandée par les spécialistes de la santé. Mais certains n'en consomment absolument aucun. Quels sont les risques et comment en consommer davantage ?

Une étude de l'International Journal of Epidemiology révèle que nous ne devons pas manger cinq fruits et légumes par jour pour rester en bonne santé le plus longtemps possible, mais dix, ce qui revient à 800 grammes par jour. Pour les non-végétariens/végétaliens, ce nombre peut sembler impossible à atteindre.

Selon une nouvelle étude réalisée à grande échelle et sur plus de 20 ans par l'université d'Harvard et d' East Anglia dont parle le journal De Morgen, certains fruits et légumes peuvent bel et bien vous faire garder la ligne, voire même vous faire perdre quelques kilos. Quels sont-ils?

Le contenu de notre assiette détermine notre santé. Bien choisir ses aliments est le meilleur moyen de se protéger du cancer, des accidents cardio-vasculaires ou du diabète. Mais les différents lobbies n'ont jamais été aussi actifs pour brouiller les pistes autour des habitudes de consommation. Démêlons le vrai du faux. Retrouvez 35 mythes passés au crible dans le Vif/L'Express du 9 janvier.

Selon une étude récente de l'University College de Londres parue dans le Journal of Epidemiology & Community Health, il faut manger au moins sept portions de fruits et de légumes par jour pour limiter les risques de cancers et de maladies cardiaques.

Pour fêter ses cent ans, le marché de San Miguel, célèbre lieu de rendez-vous madrilène datant du début du vingtième siècle, a accueilli lundi le spectacle insolite de l'Orchestre végétal de Vienne et ses étranges instruments d'un soir fabriqués avec des légumes.

En raison d'une surabondance sur le marché, les prix des légumes sont actuellement exceptionnellement bas, une situation catastrophique pour les agriculteurs et horticulteurs, selon Het Nieuwsblad.