Tout sur Laurent

La nouvelle en a étonné plus d'un : la Cour d'appel de Bruxelles ordonne au roi Albert II de se soumettre à un test ADN dans les trois mois à venir, afin d'établir s'il est, ou non, le père biologique de Delphine Boël. Si c'est le cas, les conséquences pour la famille royale risquent d'être lourdes.

Il y a près vingt-cinq ans, le roi Baudouin mourrait dans sa villa espagnole. La monarchie est, à ce moment-là, à son apogée. Les années qui suivent vont la voir perdre de son lustre. Ce ne sera qu'une longue chute jusqu'à ce que Philippe et Mathilde parviennent à inverser la tendance. Retour sur une histoire récente avec le Knack .

Le prince Laurent entend attaquer en justice le député N-VA Peter Buysrogge pour diffamation si ce dernier ne présente pas d'ici demain jeudi des excuses claires et sincères alors que ce dernier l'a accusé d'avoir rédigé un faux rapport sur l'état de ses activités en 2017. Le député N-VA a réagi. Il n'est "pas impressionné" par la démarche du prince.

Après un vote secret en séance plénière, la Chambre a approuvé vendredi après minuit une réduction de 15% de la dotation du prince Laurent, par 93 voix pour et 23 contre. La sanction fait suite à la participation du prince en uniforme de l'armée à une réception de l'ambassade de Chine, sans en avoir reçu l'autorisation préalable requise.

Le député fédéral Hendrik Vuye (Vuye & Wouters) estime que la lettre envoyée par l'avocat du prince Laurent au Premier ministre tient la route sur plusieurs points. "Le prince a comme n'importe quel citoyen le droit de se défendre. Certains aspects de la législation sont d'ailleurs contraires à la convention européenne des droits de l'homme", a déclaré vendredi M. Vuye, ardent opposant à la monarchie, sur les ondes de Radio 1.

L'historien Mark Van den Wijngaert a écrit une nouvelle biographie du roi Léopold III, "le dernier des souverains autoritaires". L'intervention de Léopold s'est presque révélée fatale pour la monarchie belge et après lui, les tensions sont restées entre la maison royale et la politique. "Les rois ont tendance à faire plus que ce que la Constitution leur autorise"

Les députés de la majorité Servais Verherstraeten (CD&V) et Luk Van Biesen (Open Vld) soutiennent lundi l'appel du Premier ministre Charles Michel (MR) à sanctionner le prince Laurent. "Nous ne pouvons plus continuer à simplement le blâmer", estime l'élu CD&V. Son collègue libéral espère que la sanction incitera le Prince à se conformer aux règles, "sinon nous devrons envisager une remise en question de l'ensemble de la dotation".

Le Premier ministre Charles Michel entend infliger une "sanction proportionnelle" à l'égard du prince Laurent. Ce dernier a été photographié fin juillet à l'ambassade de Chine, lors d'une cérémonie marquant le 90e anniversaire de la fondation de l'armée chinoise

Le prince Laurent a été photographié durant la cérémonie du 90e anniversaire de la fondation de l'armée chinoise, fin juillet, en dépit de l'interdiction du Premier ministre Charles Michel que le Prince rencontre des dignitaires étrangers, rapportent Het Nieuwsblad, De Standaard et Het Belang van Limburg.