Tout sur Larry Sabato

"Je ne vois pas Joe Biden comme une menace". La phrase de Donald Trump résume, paradoxalement, combien il semble redouter l'ancien vice-président démocrate qui vient de se lancer dans la course pour tenter de lui succéder en 2021.

Explosive, la publication controversée par le New York Times de la tribune anonyme à charge d'un haut responsable du gouvernement Trump a précipité la Maison Blanche dans une profonde tempête politique. Mais le spectre d'une crise constitutionnelle reste encore loin, selon des politologues.

Donald Trump croyait possible lundi de gagner la Maison Blanche le 8 novembre en partant chasser sur les terres démocrates, profitant du soudain affaiblissement d'Hillary Clinton dans le nouvel épisode de l'affaire de ses emails.