Tout sur Laetitia Delhez

Laetitia Delhez, victime de Marc Dutroux, et Jean-Denis Lejeune, père de Julie, victime du pédophile, dénoncent dans une lettre publiée dimanche soir sur le site de la Dernière Heure le manque de considération pour les victimes dans le cadre de la demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux. Une audience du tribunal d'application des peines à huis clos doit se tenir le 17 octobre.

Les travaux de destruction de la maison de Marc Dutroux à Marcinelle devraient débuter durant le premier trimestre de l'année 2021 pour être achevés en 2024, rapportent mercredi les journaux du groupe Sudpresse sur la base d'estimations de la Ville de Charleroi.

Bruno Dayez publie un livre, dont Le Vif/L'Express publie de larges extraits dans son édition de ce jeudi 15 février, pour expliquer pourquoi l'avocat défend Marc Dutroux. Et pourquoi il considère qu'il est temps d'envisager la libération de celui qui a été condamné le 17 juin 2004 à la perpétuité.

Il y a tout juste 20 ans, le dimanche 20 octobre 1996, quelque 300.000 personnes défilaient à Bruxelles pour réclamer une justice plus efficace et apporter leur soutien aux familles de Julie, Mélissa, An, Eefje, Laetitia, Sabine ainsi qu'à tous les enfants victimes de violences.

Le 15 août 1996, la Belgique découvrait le visage de celui qui allait devenir l'homme le plus détesté du pays. Par leurs révélations, Marc Dutroux, en liberté conditionnelle, et ses complices faisaient plonger le pays dans l'horreur.