Tout sur Labellino

Trop de substances nocives dans les baumes à lèvres vendus aux enfants

Pas moins de 15 baumes à lèvres sur 21 ciblant les enfants et les jeunes adolescents contiennent des hydrocarbures saturés (MOSH) et aromatiques (MOAH), alerte Test-Achats mardi. Les premiers sont suspectés d'être cancérogènes. Quant aux MOAH, ils risquent de s'accumuler dans les organes et entraîner des tumeurs bénignes dans les ganglions lymphatiques, le foie et la rate. Ces substances issues d'huile minérales avaient déjà été retrouvées dans les baumes à lèvres pour adultes.