Tout sur KVS

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a exhorté lundi les organisateurs de "La Boum", cet événement festif dont deux précédentes éditions dans le Bois de la Cambre ont dégénéré en affrontements avec la police, à respecter les mesures sanitaires, alors que le collectif L'Abîme a introduit une demande auprès des autorités de la Ville de Bruxelles pour organiser une troisième édition.

Avec l'annonce de la réouverture du KVS à Bruxelles dès ce 26 avril, Michael De Cock a jeté un salutaire pavé dans la mare. Rencontre avec un polyglotte multitask qui a posé un geste fort pour sortir de l'impasse et du silence politique sur le déconfinement de la culture.

À la veille d'un Codeco qui se penche sur un éventuel déconfinement de la culture, les acteurs des secteurs culturel et événementiel mettent la pression maximale sur le gouvernement fédéral. Et si on ne peut pas rouvrir, on accueillera du public quand même, prévient-on.

Metteur en scène turc basé en Belgique depuis 1993, Mesut Arslan, un des visages du KVS, aime bouleverser les codes théâtraux et les habitudes des spectateurs. La preuve à Istanbul et à Bruxelles.

Parallèlement à l'expo que lui consacre en ce moment Bozar, le KVS présente Dernier lit de Hugo Claus, mis en scène par Christophe Sermet, grand admirateur de l'abondante oeuvre théâtrale de l'écrivain flamand.