Tout sur KU Leuven

Nous devrions viser une immunité de groupe de 90% plutôt que de 70%, a plaidé jeudi soir Corinne Vandermeulen, directrice du centre de vaccinologie de la KU Leuven, sur la télévision régionale ROB TV. "Si nous atteignons 70%, le virus peut encore circuler dans 30% de la population, soit plus de 3 millions de personnes pour la Belgique. Nous devrions en fait continuer à viser le plus grand nombre de personnes possible", a-t-elle dit.

"Si ça continue comme ça, vous n'aurez plus aucun expert la prochaine fois", a averti mercredi Marc Van Ranst. Le virologue de la KU Leuven, très impliqué depuis le début de la pandémie de Covid-19 est revenu mercredi devant la commission spéciale Covid de la Chambre sur les menaces dont il fait l'objet.

Les assouplissements annoncés après le comité de concertation mercredi seront certes appréciés, mais ne mèneront hélas pas nécessairement à plus de motivation pour suivre les règles comportementales, estime le psychologue de la Santé Omer Van den Bergh (KU Leuven). "Pour motiver davantage les gens, les assouplissements doivent être directement liés à nos comportements", poursuit-il. "Les chiffres, c'est nous. Cela peut être mieux cadré", est-il d'avis.

Les personnes exposées à de fortes concentrations de particules fines sont plus susceptibles d'être victimes d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque (causée par une formation aiguë de caillots), ressort-il d'une étude menée par la KU Leuven, l'Université d'Anvers, l'Université de Hasselt, l'Institut de santé publique Sciensano et l'Agence intermutualiste (AIM).

Depuis le début de la pandémie, un travailleur sur cinq dit se sentir moins bien au travail, tandis que près d'un sur trois accuse davantage de stress, selon une enquête menée pour le compte du prestataire de services RH Tempo-Team. Beaucoup de salariés souhaiteraient remédier à cette situation en cherchant un nouvel emploi.

Si de nombreux sportifs (de haut niveau) se focalisent sur la qualité et la quantité de leurs aliments, seule une minorité d'entre eux perd le contrôle et développe un trouble alimentaire. Pourquoi? À quels signaux le parent, coach ou partenaire doit-il être attentif?

Comment les scientifiques peuvent-ils faire avancer la recherche sur le cerveau? " En s'inspirant de son organisation! La clé, c'est de travailler en réseaux de manière intensive ", affirme Mathieu Vandenbulcke, président du Leuven Brain Institute.

Des scientifiques de plusieurs centres de recherche européens travaillent sur un type de béton capable de refroidir un bâtiment spontanément. Ce "béton miracle", comme le qualifie la revue scientifique Eos, représente une alternative durable de climatisation.

La crise sanitaire provoquée par le coronavirus a eu un effet sur les chiffres affichés sur la balance de bon nombre de Belges, ressort-il de la grande enquête sur le coronavirus de l'université d'Anvers. Plus d'un répondant sur cinq (22%) a indiqué avoir pris plus de deux kilos au cours de l'année écoulée.

La pandémie et les mesures prises par les gouvernements pour l'endiguer ont des conséquences sur la mortalité de multiples façons, a indiqué lundi la professeure de l'Université de Louvain (KU Leuven) Katrien Antonio lors d'un webinaire organisé par l'Institut des Actuaires de Belgique (IABE). Une baisse de l'espérance de vie a ainsi été détectée sur la base des données créées virtuellement par les experts.

Les enfants plus souvent contaminés par le coronavirus qu'on ne pensait, selon une étude sur l'immunité réalisée par la KU Leuven et Sciensano auprès de 362 enfants d'Alken et de Pelt, indique vendredi le journal Het Belang van Limburg.

Actuellement, le télétravail est 50% plus populaire qu'avant l'émergence du coronavirus. Avant le confinement, à peine plus d'une personne sur quatre télétravaillait. Aujourd'hui, plus de quatre Belges sur dix sont toujours autorisés à télétravailler par leur employeur. C'est ce qu'il ressort d'une étude sur le télétravail du groupe de services RH Acerta, de la KU Leuven et de HR Square publiée lundi.