Tout sur Koweït

Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a indiqué lundi à Tunis que les troubles et l'instabilité sécuritaires dans certains pays arabes ont facilité l'émergence des groupes "terroristes" dans la région, notamment le "fléau Daech".

L'émir du Qatar, dont le pays est soumis à un embargo par l'Arabie saoudite et ses alliés, assistera au sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) prévu au Koweït mardi et mercredi, a annoncé dimanche le ministre qatari des Affaires étrangères.

Qu'allait donc faire une délégation du Sénat au Koweït, début novembre ? "Il ne faut jamais sous-estimer la diplomatie parlementaire !" se défend sa présidente, Christine Defraigne (MR, photo), qui fut l'hôte, durant trois jours, du président de l'Assemblée nationale koweïtienne.

Le Qatar, mis au ban pour son soutien présumé au "terrorisme" et son rapprochement avec l'Iran, grand rival de l'Arabie saoudite, a rejeté implicitement des demandes de ses adversaires arabes jugées maximalistes et attentatoires à sa souveraineté.

Une rencontre au sommet s'est tenue dimanche à Ryad entre Donald Trump et les dirigeants du Golfe au lendemain de déclarations fermes de Washington demandant à l'Iran de démanteler son "réseau de terrorisme" et d'arrêter ses essais de missiles balistiques.