Tout sur Koenraad Degroote

Irrégularités linguistiques à répétition dans les administrations bruxelloises. Le Vlaams Belang s'épuise à les dénoncer, le ministre fédéral de l'Intérieur, le N-VA Jan Jambon, lui donne entièrement raison. C'était avant qu'un autre N-VA, député fédéral, se dévoue pour désamorcer la charge communautaire.

Les accusations de la N-VA concernant le banc d'épreuves des armes à feu de Liège sont "totalement injustifiées", a commenté vendredi le SPF Justice. Dans le quotidien De Tijd, le député fédéral Koenraad Degroote affirmait entre autres "que des centaines d'armes illégales ou confisquées" traînent dans les greffes et qu'un retard conséquent est pris pour leur destruction.

Les députés N-VA Koenraad Degroote et Sophie De Wit ont déposé une proposition de loi pour rendre la profanation de corps punissable, a-t-on appris jeudi. Ce dépôt intervient après plusieurs incidents dans un cimetière à Bruges. La législation actuelle ne punit que la violation d'une tombe.

Les nationalistes flamands pestent contre le monopole légal historiquement exercé depuis la Cité ardente sur le contrôle des armes à feu portatives. Les ennuis judiciaires du responsable du banc d'épreuves sont une aubaine pour repartir à l'assaut.

La fusion de zones de police sur base volontaire qui pouvait encore être sollicitée jusqu'au 1er janvier est un flop selon le député N-VA Koenraad Degroote, rapportent les quotidiens flamands "De standaard" et "Het Nieuwsblad".