Tout sur Koen Kennis

En Flandre aussi on grappille. Marc Descheemaecker (N-VA) gagne presque deux fois plus pour son poste d'administrateur chez De Lijn que ce qu'il prétend. C'est ce que conclut Joris Vandenbroucke (sp.a) sur base des chiffres du ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA).

Après l'affaire Publifin en Wallonie, le Nord du pays connait lui aussi "son" "Publi-scandale", Publipart. Un scandale qui s'étend au Telenetgate, impliquant le président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA). Un plafond maximum pour les rémunérations des politiciens et la mise sur pied d'un "service pour la transparence" pourraient endiguer la corruption et la culture de la cupidité dans la politique.

Les hommes et femmes politiques, en Flandre comme en Wallonie, sont actuellement sur la sellette concernant les montants parfois astronomiques de leurs mandats. Dernière victime en date : le président de la Chambre et chef de groupe N-VA au conseil communal de Gand. Siegfried Bracke a, en effet, annoncé ce mardi qu'il quittait son poste de membre du conseil consultatif de Telenet. Mais que gagnent au final les personnalités politiques de notre pays ? Des journalistes du Morgen ont essayé de le savoir en Flandre et la réponse est plutôt complexe.