Tout sur KKK

La Maison-Blanche s'efforce toujours de calmer la polémique suscitée par la réticence du président Donald Trump à condamner nommément les groupes d'extrême droite rassemblés à Charlottesville (Virginie) où une femme a été tuée. Mais pourquoi un silence si assourdissant ?

Dans le sillage de la victoire de Donald Trump et la poussée du mouvement extrémiste "alt-right", une organisation raciste vieille de 150 ans se verrait bien pousser des ailes: le Ku Klux Klan, qui pourrait organiser samedi son premier rassemblement depuis l'élection.

Parce que nous, les Européens bien polis, n'allons rien remettre en question, en fait. Nous, les journalistes gentils, n'allons pas faire notre examen de conscience. Vous allez voir. Parce que sinon, on devrait faire des choses dont personne n'a envie.