Tout sur Kim Jong Un

Kim Jong Un a participé à l'inauguration d'une usine d'engrais vendredi, a affirmé l'agence de presse officielle KCNA, faisant part de la première apparition publique du dirigeant nord-coréen après des semaines de rumeurs sur sa santé.

Pyongyang a fustigé de récents propos irrévérencieux de Donald Trump au sujet de Kim Jong Un en s'inquiétant d'une "rechute du gâtisme" du président américain, faisant planer le spectre de nouveaux échanges d'insultes peu avant le terme d'un ultimatum nord-coréen pour la diplomatie.

Dix minutes. C'est tout ce qu'il a fallu au dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour répondre à une invitation lancée sur Twitter par Donald Trump, a affirmé jeudi le président américain.

Des insultes personnelles de la première année aux premiers pas historiques, dimanche, d'un président américain sur le sol nord-coréen, retour sur les relations mouvementées entre Donald Trump et Kim Jong Un.

La relation entre la Chine et la Corée du Nord est "invincible", a affirmé le numéro un nord-coréen Kim Jong Un, selon des propos rapportés vendredi par l'agence officielle KCNA, au deuxième jour de la visite à Pyongyang du président chinois Xi Jinping.

Donald Trump est resté confiant sur la volonté de Kim Jong Un de parvenir à un accord sur le nucléaire, malgré ce qui pourrait être le premier tir de missiles à courte portée par la Corée du Nord depuis plus d'un an, et alors que le processus de dénucléarisation de Pyongyang est dans l'impasse.

Si, sur le fond, le premier sommet entre Kim Jong Un et le président russe Vladimir Poutine semble avoir été plutôt pauvre, sa tenue constitue en soi une victoire pour le dirigeant nord-coréen dans son bras de fer avec Washington, selon les analystes.

Après le fiasco de son sommet avec Donald Trump sur le nucléaire, Kim Jong Un vient chercher l'appui d'un allié historique: le dirigeant nord-coréen rencontre pour la première fois Vladimir Poutine jeudi à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe.