Tout sur Keir Starmer

Le centriste et europhile Keir Starmer a été largement élu à la tête du Parti travailliste britannique, succédant au très à gauche Jeremy Corbyn avec pour défi de relancer la principale formation d'opposition, affaiblie et divisée, en pleine crise du coronavirus.

Cinq députés britanniques ont obtenu les soutiens nécessaires pour briguer la tête du Parti travailliste et succéder à Jeremy Corbyn afin de refonder une formation laminée par la débâcle des législatives face aux conservateurs de Boris Johnson, a indiqué lundi le Labour.

L'opposition britannique exige que le parlement soit à nouveau convoqué après qu'une décision de justice écossaise a qualifié d'illégale la décision du Premier ministre conservateur Boris Johnson de le suspendre pour cinq semaines. Le gouvernement ne semble toutefois pas prêt à répondre à cette demande.