Tout sur KCE

La lombalgie persistante sans cause apparente peut provoquer angoisse, isolement et dépression. Les traitements comme les médicaments, les infiltrations ou même une opération n'ont souvent qu'un effet temporaire. Il existe pourtant une approche différente qui fonctionne bien, mais qui n'est pas encore suffisamment connue.

Actuellement, l'organisation des soins de santé des demandeurs d'asile dépend de leur lieu d'hébergement, ce qui génère en pratique des inégalités. Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) propose mardi d'intégrer le financement des soins de l'ensemble des demandeurs d'asile dans une seule enveloppe, soit gérée par Fedasil (l'agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile), soit intégrée dans l'assurance maladie obligatoire.

Le centre fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) ne recommande de pratiquer une chirurgie de l'obésité chez des jeunes de moins de 18 ans qu'"en cas de nécessité médicale majeure" et plaide pour que le remboursement de telles interventions "demeure tout à fait exceptionnel", indique-t-il dans un rapport publié jeudi. Cela alors que l'obésité est en augmentation constante à travers le monde et concerne en Belgique 3 à 5% des enfants et adolescents.

Un guide clinique pratique a été élaboré pour aider au diagnostic et au traitement de la gonorrhée et de la syphilis, annonce mardi le centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Un tel outil, à destination principalement des médecins généralistes, n'existait pas encore en Belgique. Un autre guide sera publié pour la chlamydia, alors que ces trois infections sexuellement transmissibles (IST) deviennent de plus en plus répandues.

Le centre fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) évalue favorablement l'impact clinique et économique de l'extension de la vaccination contre les papillomavirus (Human Papillomavirus - HPV) aux jeunes garçons, indique-t-il dans un rapport publié jeudi. L'étude vient donc conforter la décision de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) de rendre accessible dès septembre prochain le vaccin nonavalent tant aux filles qu'aux garçons.

La protonthérapie, cette technique de radiothérapie qui permet de délivrer des doses importantes de radiations sur des tumeurs cancéreuses sans (trop) "déborder" sur les tissus avoisinants, n'a pas encore prouvé son efficacité, estime le Centre fédéral d'expertise des soins de santé dans un rapport publié jeudi.