Tout sur Katanga

En janvier dernier, la Société nationale des chemins de fer du Congo inaugurait en grande pompe le New Express Diamant Béton, un train passagers de luxe reliant Lubumbashi à Mwene-Ditu, petite bourgade du Kasaï. Ce convoi sifflera-t-il le renouveau du rail katangais?

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi et le prix Nobel de la paix Denis Mukwege ont commémoré dimanche le 60e anniversaire de l'assassinat du "héros" de l'indépendance Patrice Emery Lumumba, éphémère Premier ministre et éternelle icône de la décolonisation.

L'histoire du Congo est loin de se résumer à celle de Léopold II, de la dipenda (" l'indépendance ") et de Mobutu. Ainsi, le regard belge reste souvent aveugle à tout ce qui précède l'ère coloniale. Brève ligne du temps pour remédier à cette absence.

De juillet 1961 à janvier 1964, le Katanga a fait sécession de l'Etat congolais tout récemment affranchi de la tutelle coloniale belge. Durant cette période, une mission diplomatique belge a fonctionné à Elisabethville/Lubumbashi.

La République démocratique du Congo restait sous tension jeudi, deux jours après les violences meurtrières ayant marqué l'expiration du mandat du président Joseph Kabila : Kinshasa la grouillante capitale n'était que l'ombre d'elle-même alors que se multipliaient les incidents dans les provinces de cet État-continent.

Le Katanga, cette province de la RDC qui fait plus de seize fois la Belgique, possède l'un des sous-sols miniers les plus riches du monde. Convoitée par les plus grandes puissances occidentales et asiatiques, cette région abrite une population extrêmement pauvre qui souffre d'un manque criant d'infrastructures sanitaires. Le Congo est aussi le pays qui affiche le plus important pourcentage d'aveugles au monde. Pourtant, pour plus de 50% d'entre eux, une simple opération pourrait leur rendre la vue. Reportage à l'occasion de la Journée mondiale de la Vue.

Le populaire gouverneur de la riche province du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo), Moïse Katumbi Chapwe, a annoncé qu'il quitterait toute fonction dans la province, à la suite de la loi de découpage territorial du pays en 26 entités, mais sans mettre fin à sa carrière politique, entretenant ainsi le suspense sur son éventuelle candidature à la présidentielle en 2016.

Moïse Katumbi, le gouverneur du Katanga en République démocratique du Congo, a été empoisonné et se trouve aux soins intensifs depuis un mois à Londres, rapporte jeudi la Dernière Heure sur la base de plusieurs sources.

Pieds nus, dans l'eau jusqu'aux genoux, Isaac, 7 ans, rince une botte de sable sur un tamis pour en extraire du cuivre. Comme lui, des centaines d'enfants du Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), quittent l'école pour travailler dans les mines, poussés par la pauvreté.