Tout sur Karine Moykens

Le groupe de travail "Soins" a donné son feu vert à de premiers assouplissements des règles de sécurité sanitaire dans les centres d'hébergement et de soins. Dans les centres où 90% des résidents et 70% du personnel ont reçu les deux doses de vaccin, il sera possible de renouer plus de contacts entre eux et avec les visiteurs après un laps de temps de dix jours.

Voyager en avion n'entraîne pas automatiquement une mise en quarantaine lors du retour au pays, a indiqué la porte-parle du comité interfédéral du testing et tracing Karine Moykens, samedi. "C'est une conjonction de facteurs. Vous ne serez pas considérés comme à haut risque uniquement à cause de l'avion."

Le temps d'attente pour les résultats d'un test pour le Covid-19 augmente, passant jusqu'à deux ou trois jours désormais, et les médecins eux-mêmes peuvent à peine suivre. Un système de réservation, mis en place d'ici deux à trois semaines, devrait apporter un peu de soulagement, assure la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing, dans De Standaard vendredi.

Les nouvelles mesures limitent le nombre de personnes qu'une famille peut fréquenter. Il serait imaginable que des personnes ne respectent pas ces nouvelles restrictions. Se pose alors la question de l'honnêteté de ces personnes à transmettre tous les contacts au service de tracing, en cas d'appel après des test positifs. Les cellules de suivi de contact sont confiantes.

L'application de traçage des contacts pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique s'appellera "coronalert", a confirmé lundi Karine Moykens, la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing. En cours d'élaboration, l'application devrait être disponible en septembre.