Tout sur Karine Moykens

Les nouvelles mesures limitent le nombre de personnes qu'une famille peut fréquenter. Il serait imaginable que des personnes ne respectent pas ces nouvelles restrictions. Se pose alors la question de l'honnêteté de ces personnes à transmettre tous les contacts au service de tracing, en cas d'appel après des test positifs. Les cellules de suivi de contact sont confiantes.

L'application de traçage des contacts pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique s'appellera "coronalert", a confirmé lundi Karine Moykens, la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing. En cours d'élaboration, l'application devrait être disponible en septembre.