Tout sur Karin Genoe

Injurier les autres usagers au volant, klaxonner de manière intempestive, coller délibérément les autres véhicules et même descendre de voiture pour s'expliquer: tous ces comportements sont en hausse en Belgique, d'après le dernier baromètre de la sécurité routière effectué dans 11 pays européens par la Fondation Vinci Autoroutes, et relayé en Belgique par l'institut Vias.

Alors que les cyclistes et les deux-roues motorisés ne parcourent respectivement que 6% et 1% des kilomètres en Belgique, ils représentent plus d'un tiers (36%) des usagers grièvement blessés, ressort-il d'une étude de l'institut Vias (précédemment Institut belge pour la Sécurité routière, IBSR) publiée dimanche, à l'occasion de la journée mondiale de commémoration des victimes de la route.