Tout sur Karim Bitar

Son "califat" n'aura pas tenu quatre ans, ses "capitales" en Irak et en Syrie sont tombées, des centaines de ses combattants se sont rendus ou enfuis: le groupe Etat islamique (EI) n'est pas encore mort mais son rêve d'"Etat", lui, est déjà enterré, expliquent les experts.