Tout sur Kabila

Ce jeudi 24 janvier, Félix Tshisekedi prête serment comme Président du Congo. C'est l'aboutissement d'un processus électoral qui aura fait la une de la presse internationale comme jamais auparavant. La Cour Constitutionnelle, dernière instance à intervenir dans le processus légal de ce géant d'Afrique, a rejeté le recours de Martin Fayulu, faute d'avoir présenté des preuves recevables pour appuyer ses accusations. Elle a dès lors validé définitivement l'élection. Une nouvelle page s'ouvre pour le Congo.

L'opposant congolais Martin Fayulu a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle contre le résultat de la présidentielle du 30 décembre, qui le donne deuxième derrière un autre opposant, Félix Tshisekedi, a déclaré samedi l'un de ses avocats.