Tout sur jupe

A l'interpellation des conseillères communales Ecolo Fatima Moussaoui et Zoubida Jellab au conseil communal de la Ville de Bruxelles, l'échevine de l'Instruction publique Faouzia Hariche a assuré lundi soir que les jeunes filles victimes d'exclusion à l'école De Mot-Couvreur pour port de jupe longue peuvent à présent suivre les cours normalement. Qu'en est-il des autres écoles?

Des élèves des Ursulines de Malines ne pourraient plus porter de robes ou de jupes longues et amples selon De Morgen. On les obligerait à rouler leur jupe ou à serrer un châle sur leur hanche. Si elles refusent, on les renvoie chez elle.