Tout sur Juncker

Il y a environ septante ans, le plus britannique des Britanniques - Winston Churchill - appelait l'Europe à s'unifier. Qu'il ait été entendu, malgré les blessures encore vives de l'immédiat après-guerre, doit beaucoup à la peur qu'inspirait, à l'époque, l'ogre soviétique et au désir ardent d'éviter à tout prix une troisième déflagration.

Une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne aurait "des conséquences imprévisibles sur le vivre ensemble des Européens", selon le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Lors d'un débat au Conseil de l'Europe la semaine dernière, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré que l'Union européenne avait perdu de son attractivité, car elle interfère trop dans la vie des gens. Selon lui, avoir trop régulé a eu pour conséquence principale d'éroder le soutien de la population à l'Union.

Le chef de l'exécutif européen Jean-Claude Juncker a refusé mardi d'envisager tout "Brexit", la sortie du Royaume-Uni de l'UE, lors d'une visite à Bruxelles de David Cameron, venu chercher l'appui du Parlement européen avant un sommet crucial censé répondre à ses demandes de réformes.

Le Premier ministre Charles Michel a salué mercredi la volonté affichée par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, de renforcer le rôle de l'Europe dans la crise des migrants. Il attend toutefois des clarifications sur certains éléments, en particulier le plan de répartition.

La Belgique est le dernier pays de l'UE à n'avoir pas présenté de commissaire européen pour rejoindre l'équipe de Jean-Claude Juncker. La Bulgarie vient en effet de reconduire Kristalina Giorgieva, l'actuelle commissaire à l'aide humanitaire.

Il n'existe aucun enthousiasme au sein du Parti Populaire Européen (PPE) pour accéder aux demandes de David Cameron dans le cadre des discussions sur les priorités politiques de la prochaine Commission et sur la nomination de son président. Il s'est lui-même mis en position difficile avec son entêtement, selon une source au sein du parti conservateur européen présente jeudi à Courtrai.