Tout sur Juan Manuel Santos

Le président du Venezuela Nicolas Maduro, soutenu par l'armée, se prépare à répliquer avec une poigne de fer à l'attentat dont il dit avoir été la cible, et l'opposition redoute une nouvelle vague de répression.

La Colombie a franchi une étape de plus vers la paix lundi en signant le premier cessez-le-feu bilatéral de son histoire avec l'ELN, sa dernière guérilla, dans le cadre de pourparlers visant à clore plus de 50 ans de conflit armé.

Le conflit avec la guérilla des Farc, qui a déchiré la Colombie pendant plus d'un demi-siècle est "vraiment" terminé, a proclamé mardi le président Juan Manuel Santos après la remise des dernières armes de cette puissante rébellion, qui a signé la paix et prépare désormais sa reconversion en parti politique.

Plus de 7.000 rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont été amnistiés afin qu'ils s'intègrent dans la société colombienne, écrit la BBC mardi. L'amnistie faisait partie des conditions du récent accord de paix conclu entre le mouvement rebelle et le gouvernement colombien.

Trois personnes, dont une Française, ont été tuées et 9 blessées samedi après-midi dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota, qui a été condamné par l'ELN, la dernière guérilla en activité en Colombie, ainsi que par les Farc.

Yulieth Rosero vient d'enterrer sa soeur mais ne peut s'abandonner au chagrin: elle cherche encore un neveu disparu et prend soin d'un autre blessé dans la coulée de boue qui a ravagé Mocoa, endeuillant la Colombie.

Les bottes boueuses, Wilson Chilito assure que cette tragédie "était prévisible" alors qu'il aide ses proches à emballer leurs affaires pleines de vase pour abandonner un quartier de Mocoa dévasté par la coulée de boue qui a fait 254 morts en Colombie.