Tout sur Jonathan Jacob

L'enquête sur la mort de Jonathan Jacob, le jeune homme de 26 ans décédé dans une cellule du commissariat de Mortsel, va être recommencée. Le parquet général d'Anvers veut enquêter à nouveau sur certains éléments cruciaux, écrit jeudi le quotidien Het Laatste Nieuws. Le père de la victime, Jan, déclare toutefois "n'avoir plus aucune confiance dans le bon déroulement" de l'enquête.

Alors que la polémique suscitée par la mort du jeune Jonathan Jacob continue à faire rage dans les médias flamands, le procureur anversois Herman Dams avoue avoir été contacté personnellement le 6 janvier 2010 parce que Jonathan Jacob ne pouvait pas rester plus longtemps dans la cellule de police de Mortsel. C'est la première fois que le nom du procureur anversois est mentionné dans cette affaire.

L'émission de la VRT Panorama a diffusé les images de l'intervention extrêmement brutale de la police anversoise à l'origine du décès du jeune Jonathan Jacob. L'affaire, qui date de 2010, n'a été rendue publique qu'hier soir. Le parquet général vient d'annoncer que le substitut du parquet n'a commis aucune infraction.