Tout sur Joëlle Milquet

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Le parquet général a ouvert une nouvelle enquête, pour subornation de témoins, liée à l'instruction sur l'ancien cabinet CDH de l'Intérieur. Joëlle Milquet aurait fait pression sur plusieurs de ses ex-collaborateurs entendus par la justice. Elle nie farouchement.

L'Ecolo Baptiste Erkes a été élu vendredi président du conseil d'administration de la RTBF, a annoncé le MR, tout en dénonçant l'élection de Vincent Engel (PTB) à la troisième vice-présidence, aux dépens de la candidature de Joëlle Milquet qu'avaient avancée les réformateurs.

Gagnantes comme perdantes des élections, les fédérations bruxelloises de tous les partis traversent de grosses difficultés, entre querelles de succession, déséquilibres sociologiques et tensions interrégionales.

Le parti de Maxime Prévot a choisi l'opposition pour "prendre le temps de se réinventer". Ce n'est pas la première fois que les héritiers du Parti catholique y sont contraints par l'électeur, qui lui a infligé, le 26 mai dernier, la pire défaite de son histoire. Avant une dernière réinvention avant la disparition ?

En huit questions d'un test électoral exclusif, retrouvez-vous dans la complexe constellation des grandes personnalités du Centre démocrate humaniste.

Comment les théâtres fonctionnent-ils au quotidien ? A la veille des élections, Le Vif/L'Express s'est plongé dans les budgets, les difficultés et les espoirs d'un secteur où l'ensemble des subventions vient d'être remis à plat mais où les problèmes ne sont pas résolus pour autant.

C'est l'un des nombreux courriers reçus après les derniers développements de "l'affaire Joëlle Milquet". "J'ai travaillé cinq ans dans un cabinet échevinal de grande ville et dans un CPAS. Et cette "évidence" saute aux yeux : dans quasi tous les cabinets ministériels, de bourgmestres, d'échevins, de présidents de CPAS, etc., en périodes (pré)électorales, la majorité du personnel travaille pour la réélection de son "patron"... Bien entendu en utilisant le matériel informatique "de l'administration"... Le tout sans se cacher, et payé par les contribuables. Idem pour les assistants parlementaires d'ailleurs... Cela donne évidemment un immense avantage aux personnes déjà en place par rapport à celles qui ne le sont pas...

On attribue au philosophe médiéval franciscain Guillaume d'Ockham un principe logique si lumineux que ce n'est probablement pas lui qui l'a inventé : le rasoir d'Ockham. Aussi appelé principe de parcimonie, il constate que lorsqu'un phénomène donné peut s'expliquer par une hypothèse simple, il ne sert à rien d'y ajouter plusieurs explications compliquées.

L'enquête judiciaire concernant l'ex-ministre CDH, inculpée de prise illégale d'intérêt depuis 2016, porte aussi sur un détournement de deniers publics, des faux en écriture ou en informatique et une intrusion dans les courriels de ses collaborateurs. D'anciens du cabinet ont accepté de nous parler. "Des accusations fantaisistes qui ne reposent sur rien", jure l'ex-présidente du CDH. Son brusque départ vers les cieux européens ressemble pourtant fort à un sauve-qui-peut. L'enquête du Vif/L'Express.

Elle nous l'a envoyée par mail après plusieurs contacts avec elle, et ce durant près d'un mois. Elle affirme, via son avocat, Adrien Masset, que l'instruction judiciaire dirigée contre elle depuis quatre ans n'a mis en lumière aucune irrégularité. Elle voudrait en dire davantage, mais ne veut pas nourrir la violation du secret de l'instruction que certains ont déjà bafoué, selon elle.

Annoncée candidate tête de liste CDH à Bruxelles pour la Chambre le 22 février, l'ex-ministre fédérale a finalement renoncé aux élections du 26 mai prochain. Officiellement pour poursuivre une mission sur le terrorisme auprès de la Commission européenne. Et si sa décision, et celle de son parti, étaient liées à son inculpation, il y a trois ans, et au dossier que Le Vif/L'Express prépare depuis un mois sur de nouveaux éléments judiciaires ? Pas de preuves qui établissent de liens directs, mais des éléments qui autorisent à le penser.