Tout sur Joëlle Milquet

L'ancienne ministre Joëlle Milquet vient d'être désignée à la présidence du comité stratégique du Centre européen d'appui électoral (ECES), une fondation indépendante qui sert de partenaire à l'UE pour sa mise en oeuvre de politiques de soutien électoral dans une cinquantaine de pays.

C'est l'un des animaux les plus coriaces de la politique belge. Mi-dinosaure, mi-félin, le vice-Premier MR cultive l'art de rester au sommet. Candidat à tout, sûr de lui, cinglant, il sait sortir le parapluie si nécessaire et cultive l'art de la vengeance. Un phénomène qui exaspère, aussi.

Les devoirs complémentaires menés dans des cabinets libéraux et socialiste à la demande des avocats de Joëlle Milquet, dans le cadre de l'enquête judiciaire sur des emplois fictifs présumés au sein du cabinet de l'ex-ministre de l'Intérieur, ne visent qu'à "expliquer et démontrer la légalité et la normalité du statut des engagements, des missions et des congés des collaborateurs dans les cabinets en général", a réagi samedi le conseil de Mme Milquet, Me Adrien Masset.

Joëlle Milquet (cdH), inculpée en 2016 pour "prise illégale d'intérêt" en lien avec huit membres de son cabinet soupçonnés d'emplois fictifs lorsqu'elle était ministre fédérale de l'Intérieur, a, dans ce dossier, demandé des devoirs complémentaires d'enquête qui ont mené aux auditions de collaborateurs d'autres cabinets ministériels de l'époque (2014).

Elle monte, elle monte, Alda Greoli. D'abord à la Fédération Wallonie-Bruxelles, puis à la Région wallonne, la ministre passe à l'avant-plan du CDH, sous l'impulsion de Benoît Lutgen. Une femme politique pas comme les autres ?

L'ancienne présidente du cdH Joëlle Milquet, aujourd'hui députée bruxelloise, trouve la politique du fédéral envers les réfugiés problématique. "On doit être plus humanistes", a-t-elle estimé jeudi soir dans Jeudi en Prime, sur la RTBF.

Elio Di Rupo va-t-il rejouer le coup de "l'appel aux progressistes" de Léo Collard ? Attirer les déçus du CDH est en tout cas, pour le PS, un objectif pas encore officiellement déclaré mais presque. Et certains humanistes semblent proches de la défection...

Les ex-présidents du cdH, Joëlle Milquet, et du PSC, Philippe Maystadt, mettent vendredi en garde contre l'instabilité, la désunion francophone et le populisme dans une carte blanche publiée par le quotidien Le Soir. Ils appellent à "une sortie collective de crise dans le calme, le respect mutuel, le sens des responsabilités et de l'intérêt général".