Tout sur Jean-Paul Wahl

Quarante-neuf des cinquante sénateurs désignés par les parlements des Communautés et des Régions ont prêté serment jeudi. Vingt-neuf néerlandophones, vingt francophones et un germanophone ont répété la formule: "je jure d'observer la Constitution" dans une, deux ou trois des langues nationales.

Les discussions se poursuivaient, mercredi soir au Parlement de Wallonie, quand la séance plénière a subitement été interrompue à la demande du chef de groupe libéral Jean-Paul Wahl. En cause: une vive altercation ayant eu lieu quelques instants plus tôt entre le greffier et Laetitia Brogniez dans la cafétéria du parlement où la députée libérale se trouvait avec son bébé de quelques semaines, ont rapporté plusieurs parlementaires, visiblement choqués par la scène.

Le ralliement de la députée libérale Patricia Potigny aux listes Destexhe a pour le moins étonné du côté des libéraux. "C'est une surprise totale. Nous n'avions vu aucun signe avant-coureur", a ainsi assuré le chef de groupe MR au parlement wallon, Jean-Paul Wahl. "Pour tout dire, j'ai appris la nouvelle ce lundi matin dans la presse", a-t-il ajouté.