Tout sur Jean-Marie Gillon

L'avocat général Paul Catrice a requis jeudi après-midi devant la cour d'appel de Liège des peines d'amende allant de 1.200 euros à 2.000 euros contre les sept anciens membres du conseil d'administration de Publifin, suspectés de faits de prise d'intérêt et de détournements. Des confiscations de principe ont également été requises contre les prévenus qui avaient été acquittés en première instance.

La cour d'appel de Liège a reporté en mai prochain l'examen du dossier des sept anciens membres du conseil d'administration de Publifin qui avaient été acquittés en décembre 2019 de faits de prise d'intérêt et de détournements commis par une personne exerçant une fonction publique. Plusieurs audiences seront nécessaires pour juger le dossier avant la fin de l'année judiciaire.

Les sept anciens membres du conseil d'administration de Publifin (devenu depuis Enodia) ont été acquittés jeudi par le tribunal correctionnel de Liège. Ils étaient prévenus pour prise d'intérêt et détournement commis par une personne exerçant une fonction publique.

Le ministère public a requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège qu'une amende soit infligée à sept anciens membres du conseil d'administration de Publifin, prévenus pour prise d'intérêt et détournement commis par une personne exerçant une fonction publique. Le procureur général a assuré que son intention était d'effectuer un "rappel à la loi" et non d'infliger une répression importante.