Tout sur Jean Hatzfeld

Ancien journaliste à Libération, Jean Hatzfeld est devenu la mémoire du génocide des Tutsis au Rwanda dans la région de Nyamata, au sud du pays. A travers cinq livres, il a donné la parole aux victimes, puis aux génocidaires. Avec Là où tout se tait, l'auteur donne de la visibilité aux méconnus Justes hutus.

Grand reporter à Libération, Jean Hatzfeld a couvert les guerres du Moyen-Orient et des Balkans. Le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 marque un tournant : démuni face à tant de cruauté et au silence des instances internationales, il décide d'approfondir la genèse et les conséquences de l'ignominie. Après quatre récits remarquables, il donne la parole aux enfants des bourreaux et des survivants dans Un papa de sang. Encore trop marquée, cette nouvelle génération de Tutsis et de Hutus peine à surmonter une méfiance réciproque. De quoi s'interroger sur la capacité des Rwandais à vivre durablement en paix.