Tout sur Jean-François Jalkh

Du matériel de campagne surfacturé aux dépens de l'Etat et des intermédiaires soupçonnés de s'enrichir au passage: le Front national est jugé à partir de mercredi à Paris pour complicité des escroqueries attribuées à des proches de Marine Le Pen, dans les coulisses des législatives de 2012.

Le Front national (FN) et deux dirigeants du parti d'extrême droite français sont renvoyés en procès pour des soupçons d'enrichissement frauduleux aux frais de l'Etat lors des campagnes législatives et présidentielle de 2012, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.