Tout sur Japon

Une nouvelle hausse du nombre d'infections au SARS-Cov-2 dans la capitale japonaise fait craindre à Tokyo une deuxième vague de contamination par le nouveau coronavirus. Le nombre de nouvelles infections s'élevait lundi à 48 et dépasse donc pour le deuxième jour consécutif le seuil de 40, a rapporté lundi la chaîne de télévision japonaise NHK. La veille, 47 nouveaux cas de contaminations avaient été recensés.

Les pertes économiques consécutives aux catastrophes d'origine naturelle ou humaine se sont sensiblement réduites cette année. De quelque 350 milliards de dollars en 2017, elles ont chuté de plus de moitié à 155 milliards (136 milliards d'euros) pour l'an qui s'achève, selon une première estimation émise par Swiss Re. Le nombre de personnes ayant perdu la vie ou disparues est lui resté stable, à 11.000.

La spectaculaire déchéance de Carlos Ghosn, patron de l'alliance Renault-Nissan, pourrait en fait cacher un "coup d'Etat" du groupe japonais à l'encontre de son sauveur afin d'éviter une alliance encore plus poussée avec le constructeur français, estiment certains analystes du secteur.

Une fois de temps en temps, Masaki Kitakoga aime se réfugier dans une petite cabine de karaoké, au milieu du quartier animé de Shinjuku à Tokyo, et chanter à pleins poumons pendant 90 minutes. Complètement seul.

Waterlogic, l'un des principaux fournisseurs de solutions durables pour la distribution de l'eau, lutte contre la pollution plastique. "Nous polluons les océans, détruisons les habitats marins naturels et portons des dommages indirects pour notre propre santé", écrit Waterlogic.