Tout sur Janssen

La Commission européenne a approuvé un nouveau contrat d'achat anticipé de vaccins contre le coronavirus, cette fois avec l'entreprise pharmaceutique américaine Novavax. Il s'agit du 7e partenaire avec lequel l'exécutif européen signe un tel contrat, au bénéfice des 27 Etats membres. Le premier remonte à l'été dernier, avec AstraZeneca.

Un Français sur deux est désormais complètement vacciné contre le Covid-19, a annoncé mardi soir la Direction générale de la Santé, un niveau encore éloigné du seuil d'immunité collective estimé à environ 90% avec le nouveau variant Delta, plus contagieux.

Les lots actuellement bloqués de vaccin anti-covid de Johnson and Johnson (Janssen) ne seront pas délivrés et doivent être détruits, ressort-il vendredi d'un communiqué de l'Agence européenne des Médicaments (EMA). Cette dernière ne mentionne pas leur nombre, mais selon Noël Wathion, le n°2 de l'EMA interrogé par De Tijd, 17 millions de doses en Europe doivent être éliminées, dont 2,4 millions stockées à Beerse (province d'Anvers).

On le sait, une seule injection n'offre pas une protection optimale contre le covid et encore moins contre les nouveaux variants. Selon les vaccins, quelle est exactement la différence entre une ou deux doses ? On fait le point.

D'ici deux semaines, il n'y aura plus d'invitation pour une première injection de ce vaccin et les stocks seront dédiés aux deuxièmes doses, avant d'être réservés au programme Covax, a indiqué samedi Sabine Stordeur pour la Taskforce vaccination.

Il faudra attendre encore un peu avant que la Belgique n'arrête une position officielle quant à l'utilisation du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) contre le coronavirus, dont les premières doses ont été livrées la semaine dernière, a-t-on appris mardi soir auprès des cabinets du ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke et de la ministre wallonne compétente Christie Morreale.

L'EMA, l'Agence européenne des médicaments, informera cet après-midi à partir de 17h00 les journalistes et citoyens de ses conclusions sur le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) contre le coronavirus et les cas graves et inhabituels de thrombose apparus aux Etats-Unis.

Le coup d'arrêt de la vaccination avec le produit Janssen (Johnson & Johnson) ne devrait pas avoir de conséquence fâcheuse pour la campagne bruxelloise d'immunisation de la population, a rassuré jeudi en commission Santé du Parlement bruxellois le ministre Alain Maron.

Les fabricants et les chercheurs de cinq grands vaccins corona ont publié les chiffres des recherches sur les effets secondaires sans les diviser en fonction du genre. C'est en partie pour cette raison que l'on ne sait pas si les effets secondaires sont différents chez les hommes et chez les femmes, ressort-il d'une étude menée par Investico, une plateforme de recherche, qui travaille en partenariat avec les médias néerlandais De Groene Amsterdammer, FD et Trouw.

Le laboratoire allemand CureVac s'attend à obtenir fin mai ou début juin l'autorisation conditionnelle de mise sur le marché européen de la part de l'EMA, l'Agence européenne des médicaments, pour son vaccin contre le coronavirus. Le CEO de l'entreprise, Franz-Werner Haas, l'a indiqué jeudi lors d'une audition en commission du Parlement européen.

Cinq produits aux caractéristiques différentes ont été précommandés par la Belgique. Le vaccin de Pfizer-BioNTech a déjà reçu l'autorisation européenne de mise sur le marché, celui de Moderna pourrait recevoir son autorisation dans la semaine. Ceux de AstraZeneca, Janssen et CureVac sont encore en attente. Le Vif/L'Express passe au crible ces cinq vaccins.