Tout sur Jan Peumans

L'ex-président de la Catalogne Carles Puigdemont sera mardi au parlement fédéral et au parlement flamand, à l'invitation de députés membres d'une amicale parlementaire catalo-flamande.

"Madame Forcadell est incarcérée en Espagne pour rébellion. C'est comme si on m'envoyait à la prison de Louvain pour avoir exprimé mon avis." Sur le plateau de la VRT, le président du parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), n'a pas mâché ses mots pour dénoncer la détention préventive de la présidente destituée du parlement catalan. "On n'emprisonne pas les gens pour leurs opinions politiques", a-t-il encore vitupéré.

"Je trouve que l'Espagne n'est pas digne d'être un Etat-membre de l'Union européenne", a indiqué jeudi à la Chambre, dans une réplique au ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, le député N-VA Peter Luykx, sous les applaudissements et les hourras de son groupe, le plus important au sein de l'hémicycle. Ce dernier a paraphrasé le président du parlement flamand, Jan Peumans, dont les propos ont entraîné un conflit diplomatique entre l'Espagne et la Flandre.

Le président du Parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), a plaidé mercredi, dans son discours officiel pour la Fête de la Communauté flamande à l'Hôtel de Ville de Bruxelles, pour une révision des cinq résolutions que l'assemblée flamande avait lancées en 1999 en vue d'une réforme de l'État. Il demande aussi de doter la Flandre d'une Constitution propre d'ici 2021 et de faire du 11 juillet un jour férié.

Le président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a critiqué mercredi, en des termes à peine voilés, les propos tenus par son président de parti Bart De Wever à l'occasion du décès de Mawda. M. De Wever avait affirmé que les parents de la fillette, tuée par une balle tirée par les policiers lors de la course-poursuite impliquant la camionnette à bord de laquelle ceux-ci avaient pris place, avaient une part de responsabilité dans l'issue tragique.

"Avui som tots Catalans! Aujourd'hui, nous sommes tous des Catalans". C'est en ces mots que le président du parlement flamand, Jan Peumans, a accueilli sa consoeur du parlement catalan, Carme Forcadell i Lluis, en visite dans l'enceinte de la rue de Louvain.

Siegfried Bracke et Jan Peumans sont tous deux d'avis que les parlements pourraient fonctionner avec moins de représentants, ont-ils dit samedi dans une interview accordée à Het Nieuwsblad.

Comment les membres des partis politiques se positionnent-ils sur l'axe gauche-droite ? L'étude de Bram Wauters, chercheur à l'Université de Gand, révèle que "le flanc de gauche" de la N-VA, dont le président du parlement flamand Jan Peumans ferait partie, est moins important que ce que l'on imagine généralement.

Le président du Parlement flamand Jan Peumans (N-VA) verrait d'un bon oeil une réduction des dotations allouées aux partis politiques, a-t-il confié mercredi lors de l'émission Villa Politica, au lendemain du lancement d'une nouvelle campagne de communication de son parti. M. Peumans a précisé qu'il s'agissait là d'un point de vue personnel.

Ce mercredi, la majorité flamande a affiché un désaccord à propos des amendes que la ministre du Logement flamande Liesbeth Homans (N-VA) souhaite infliger aux locataires de logements sociaux qui ne maîtrisent pas suffisamment le néerlandais. "Il est possible que ce soit contraire à la constitution" a déclaré Marino Keulen (Open VLD).

Le président N-VA du parlement flamand, Jan Peumans veut s'inspirer des règles wallonnes en matière de cumul des mandats. Celles-ci prévoient que chaque groupe politique peut compter au maximum un quart de membres qui cumulent avec un poste de bourgmestre, d'échevin ou de président de CPAS. L'adoption d'une telle limite permettrait d'améliorer les débats parlementaires en Flandre, fait-il valoir dans une interview au Standaard.

Le président du Parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a envoyé une lettre courroucée à son homologue bruxelloise, Françoise Dupuis (PS), pour lui reprocher l'envoi d'une lettre rédigée en français, en contravention avec les règles de bilinguisme qui prévalent à Bruxelles, selon lui.