Tout sur Jan Jambon

Les réparations des dommages engendrés lors de révoltes dans les prisons de Merksplas, Ittre et Jamioulx en 2016 ont représenté un coût de plus de 650.000 euros, ressort-il d'une réponse de l'ancien ministre en charge de la Régie des bâtiments, Jan Jambon (N-VA), à une question parlementaire d'Emir Kir (PS) concernant le vandalisme sur les bâtiments fédéraux.

"Nous devons partir à la recherche d'une majorité et je n'imagine pas que la N-VA votera contre les propositions que (ses ex-ministres) Johan Van Overtveldt et Jan Jambon ont élaborées, mais je n'exclus pas que nous arrivions en affaires courantes" la semaine prochaine, a indiqué dimanche le nouveau ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V), sur les plateaux de la VRT et de RTL-TVi.

"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette", déclare samedi Jan Jambon (N-VA) dans les colonnes de La Libre et de la Dernière Heure. L'ex-vice-Premier ministre va plus loin que son président de parti Bart De Wever, qui clamait dès vendredi ne pas craindre des élections anticipées.

De tous les ministres de la N-VA qui s'en vont, il y en a un qui va manquer plus que les autres. Y compris à ceux de l'opposition, estime De Standaard. Et cette personne c'est Jan Jambon.

La police a salué vendredi la mémoire de ses collègues décédés en intervention, en présence des familles et des ministres de l'Intérieur ainsi que de la Justice, Jan Jambon et Koen Geens. Cette date n'a pas été choisie au hasard puisqu'elle coïncide avec le 20e anniversaire de la loi sur la police intégrée. La cérémonie s'est tenue, sous une pluie battante, au siège de la police fédérale. Une plaque commémorative a été inaugurée.

A la demande de la N-VA, le conseil des ministres se réunira vendredi ou ce week-end sur le pacte de l'ONU sur les migrations. Entre-temps, le Premier ministre organise des réunions bilatérales avec les vice-premiers ministres pour organiser les travaux.

"Peter De Roover aime être sous les feux des projecteurs, parfois trop", dit quelqu'un qui le connaît bien. Celui qui est passé de faiseur d'opinions à porte-parole infatigable de la N-VA ne l'a pas fait sans douleur. Portrait.

L'affrontement entre N-VA et MR sur le pacte migratoire de l'ONU illustre un changement profond de paradigme dans la politique belge et européenne: la fracture entre nationalistes et universalistes mine désormais tous les débats.

"J'ai eu un entretien constructif avec le Premier ministre et les discussions se poursuivent", a indiqué mardi soir le vice-premier ministre N-VA Jan Jambon en quittant la résidence du Lambermont où M. Michel organise des contacts politiques bilatéraux en pleine crise gouvernementale sur le pacte de l'Onu sur les migrations.

Les policiers belges ont fait feu à 126 reprises l'an dernier, contre 147 en 2016. Une légère augmentation est constatée au sien de la police fédérale, dont les agents ont tiré à 37 reprises en 2017 (21 en 2016). C'est ce que rapportent les titres Sudpresse sur la base d'une réponse du ministre de l'Intérieur Jan Jambon à une question du député Jean-Jacques Flahaux (MR).

Les violences à l'égard de la police "qui fait chaque jour de son mieux pour protéger les citoyens et la société sont incompréhensibles", a estimé sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), après plusieurs incidents lors d'une action du mouvement des "gilets jaunes" à Bruxelles. "C'est scandaleux", a-t-il ajouté.