Tout sur Jambon

La loi prévoyant l'introduction des empreintes digitales sur la carte d'identité sera attaquée devant la Cour constitutionnelle par le juriste Matthias Dobbelaere-Welvaert, du cabinet "de Juristen", si elle est adoptée en l'état, annonce-t-il. La mesure s'apparente à une violation démesurée de la vie privée et elle n'apporte pas grand-chose en termes de sécurité, selon lui. L'avant-projet a été adopté jeudi en commission.

Face aux contrôles de police qui se sont intensifiés ces dernières semaines, les organisations qui composent le hub humanitaire de la gare du Nord appellent mercredi le gouvernement à "arrêter cette politique de criminalisation" des migrants. Selon elles, la présence policière dissuade ces personnes d'accéder à des services humanitaires, alors que les besoins sont toujours bien présents.

Une fuite a été détectée dans la partie nucléaire de Doel 1, à l'arrêt depuis le début de la semaine pour une maintenance au niveau du circuit de refroidissement. C'est au cours de ces travaux que la fuite a été découverte, a confirmé Engie Electrabel à la télévision locale TV Oost, ce qui suscite l'inquiétude dans les rangs des partis d'opposition.

Une centaine d'agents de la protection civile ont accompagné jeudi leurs représentants syndicaux au SPF Intérieur, où un comité intermédiaire était à l'ordre du jour. Les discussions se sont rapidement tendues et la direction générale a quitté la salle après avoir essuyé le refus du personnel d'aborder la question du temps de travail. Pour le front commun, la réforme du ministre Jambon est "inhumaine". "Les agents n'ont plus rien à perdre", avertissent les syndicats.

Les syndicats de police recevront mercredi la clarification demandée au sujet d'éventuelles mesures de sécurité complémentaires après l'attaque perpétrée à l'hôtel de police de Charleroi, a-t-on appris mardi à l'issue d'une concertation entre le ministre de l'Intérieur Jan Jambon, la hiérarchie policière et l'OCAM. Le ministre recevra les syndicats à 10 heures à son cabinet.