Tout sur Jair Bolsonaro

"Les mégafeux contribuent à aggraver la crise écologique"

Pour la philosophe Joëlle Zask, auteure de Quand la forêt brûle, les grands feux sont quasi tous liés à des activités humaines, notamment celles responsables du réchauffement climatique. La solution ne peut venir que d'une prévention accrue, qui doit passer par un changement de culture.

Brésil : "N'est pas Trump qui veut"

La langue portugaise est soudain devenue à la mode en cette fin d'été 2019. D'un côté, un élan spontané, venu des réseaux sociaux et soutenu par l'écrivain brésilien le plus célèbre, Paulo Coelho, a pris la défense de l'épouse du président français, gravement offensée par le président brésilien, Jair Bolsonaro. Un flot d'excuses au moyen d'un simple hashtag : "Disculpa Brigitte" ("Pardon Brigitte"). De l'autre, c'est Brigitte Macron elle-même qui a voulu remercier les Brésiliens par ces mots : "Muito obrigada !" ("Merci beaucoup !").

Pour Lula, "Bolsonaro ne fait rien. Il détruit"

Le président brésilien d'extrême droite Jair "Bolsonaro ne fait rien. Il détruit", affirme l'ancien président brésilien Luiz Ignacio Lula da Silva, en détention depuis avril 2018, dans un entretien au quotidien français Le Monde publié jeudi.

La déforestation de l'Amazonie a presque doublé sur un an

La déforestation de l'Amazonie au Brésil a pratiquement doublé entre janvier-août et la même période de 2018, touchant 6.404,4 km2 supplémentaires au total (contre 3.336,7 km2), selon des données officielles provisoires fournies dimanche. Cela représente une augmentation de 91,9%.

Bolsonaro ironise sur son "ami Macron" et veut développer l'Amazonie

Le président brésilien Jair Bolsonaro a ironisé mardi sur son "ami Macron", le chef d'Etat français avec lequel il se livre à un bras de fer sur les incendies en Amazonie, tout en réaffirmant sa volonté de développer économiquement la plus grande forêt tropicale de la planète.

Bolsonaro ira devant l'ONU même "en chaise roulante"

Le président Jair Bolsonaro, qui doit subir une nouvelle opération chirurgicale, s'est dit déterminé lundi à aller défendre la position du Brésil sur l'Amazonie devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York "même (...) en chaise roulante".