Tout sur Jacques Chirac

Emmanuel Macron, en recul dans les sondages, peut-il profiter d'un effet Mondial ? La prudence semble de mise au sein de l'exécutif après la qualification des Bleus en finale de la Coupe du monde de football, vingt ans après l'éphémère embellie de 1998 pour Jacques Chirac.

Costume gris, air grave. C'est en homme d'Etat que Jacques Chirac entend se présenter aux Français. Il a choisi la voie télédiffusée pour leur annoncer ce qu'ils savaient déjà. Le président de la République a bel et bien décidé d'utiliser l'article 12 de la Constitution et de dissoudre l'Assemblée nationale. Pourquoi ?

La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d'honneur attribuée au président syrien Bachar al-Assad, a déclaré lundi soir à l'AFP l'entourage du président Emmanuel Macron.

A Paris, le quai Branly exhume 220 oeuvres dont les contours coloniaux sommeillaient dans les limbes de l'histoire de l'art. Ces Peintures des lointains interrogent le regard posé sur l'autre et l'ailleurs.

Moins d'un an après avoir quitté la politique, Marion Maréchal Le Pen, nièce de Marine Le Pen, la présidente du parti d'extrême droite français Front national (FN), revient sur le devant de la scène cette semaine en participant à une réunion à Washington et en annonçant la création d'une "académie de sciences politiques" pour "former les dirigeants de demain".

Chargée de porter devant l'Assemblée nationale le projet de loi légalisant l'avortement, Simone Veil n'a jamais reculé, malgré une majorité divisée et les coups bas de ses opposants.

Ce dimanche 2 juillet, il était prévu que ce soit "la fête des militants PS", aux Lacs de l'Eau d'Heure. Les scandales bruxellois, survenus après les scandales liégeois, ont changé l'affaire. Personne n'a plus vraiment l'esprit aux réjouissances, parmi les camarades.

Edouard Philippe, choisi lundi comme Premier ministre par le nouveau président français Emmanuel Macron, est un élu de la droite modérée, peu connu du grand public, et favorable à une "majorité d'un nouveau type", secouant le clivage traditionnel de l'opposition entre la droite et la gauche.

Le leader de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon, qui a obtenu 19,6% des suffrages au 1er tour de la présidentielle française, s'est clairement prononcé dimanche contre la "terrible erreur" qu'il voit dans le vote en faveur de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen.

A côté de l'incroyable ascension d'Emmanuel Macron, beaucoup commentée depuis sa victoire de dimanche dernier, l'autre événement du premier tour de l'élection présidentielle française est l'atonie qui a accueilli la forte progression du vote en faveur de l'extrême droite.

Un duel télévisé entre le centriste Emmanuel Macron et la cheffe de l'extrême droite Marine Le Pen, en lice pour le second tour de la présidentielle française, se tiendra le 3 mai, a annoncé lundi l'entourage du candidat.

A trop imaginer avoir course gagnée comme il en a donné l'impression dimanche soir, le candidat d'En marche ! s'expose et expose la France à un réveil douloureux. Si pas au second tour, en tout cas au terme de son éventuel mandat.

Imperturbable dans la tempête, le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon présente samedi après-midi son programme lors d'un meeting en région parisienne et exhorte ses partisans à "résister", en ignorant les défections en série et les appels à son retrait.