Tout sur Jacqueline Galant

La transparence avance, dans les communes MR aussi désormais. Un mois après l'audition au parlement wallon de l'association Transparencia et de l'intercommunale Imio (qui offre une assistance IT aux communes), la bourgmestre de Jurbise Jacqueline Galant (MR) a accepté de publier en ligne, une semaine avant le prochain conseil communal, les projets de délibération et leurs notes de synthèse.

L'ancienne ministre Jacqueline Galant laisse entendre qu'une démission du vice-Premier Ecolo serait bienvenue, dans l'affaire des guichets. Le MR en veut toujours à celui qui avait contribué à la faire tomber et qui avait aussi lourdement chargé Didier Reynders dans le Kazakhgate. Attention, jeu dangereux entre MR et Ecolo!

"Je ne danse pas comme la N-VA siffle! ", affirme le Premier ministre Charles Michel (MR) qui reconnait une divergence de vues avec les nationalistes sur la sortie du nucléaire dans un entretien accordé aux titres Sudpresse.

"Le Livre de Jacqueline Galant, "Je vous dis Merde ", ne laisse pas indifférent, surtout au sein du Mouvement Reformateur.

La rédaction en chef de l'hebdomadaire Le Vif/L'Express a pris connaissance avec étonnement des affirmations énoncées par l'ex-ministre fédérale MR Jacqueline Galant à l'égard de l'une de ses journalistes, Laurence van Ruymbeke.

Qu'il arrive au bout de son mandat ou qu'il doive l'interrompre prématurément pour Dieu sait quelle (bonne) raison, tout ministre fédéral sortant a le droit de conserver deux collaborateurs à son service jusqu'à l'expiration de la législature.

C'est écrit en toutes lettres, dans l'article 23 de la loi de 1991 sur les entreprises publiques autonomes : " L'entreprise publique autonome est soumise au pouvoir de contrôle du ministre dont elle relève. " A voir la façon dont Belgocontrol, en charge de la gestion du trafic et de la sécurité aériens, traite l'administration de " son " ministre de tutelle, ce serait presque drôle, si ce n'était à pleurer.