Tout sur Ittre

Les établissements pénitentiaires bruxellois étaient les plus touchées, vendredi après-midi, par le mouvement de grogne des gardiens qui protestent contre l'introduction d'un service minimum en cas de grève dans les prisons, selon des chiffres communiqués par l'administration pénitentiaire. Dans la prison de Forest, huit gardiens sur 10 (81%) ont débrayé, 7 sur 10 (73%) à Saint-Gilles et plus de 6 sur 10 à Berkendael (67%). En Wallonie, environ la moitié des gardiens se croisaient les bras, tandis que les deux-tiers du personnel étaient en grève dans les prisons flamandes.

Le tribunal de l'application des peines (TAP) a examiné, mardi, la demande de Michel Lelièvre d'être placé sous surveillance électronique, voire d'être libéré sous conditions. "La décision sera rendue le 30 septembre", a indiqué à la sortie de la prison d'Ittre l'avocate de l'ancien complice de Marc Dutroux, Benjamine Bovy.

Les détenus qui séjournent dans la section Deradex, réservée aux radicalisés, dans les prisons d'Ittre et Hasselt ne sont pas à l'isolement, a réagi le Direction générale des Etablissements pénitentiaires au rapport critique de la commission de surveillance de la prison d'Ittre.

L'absence de réelle politique de réinsertion pose problème, conclut la commission de surveillance de la prison d'Ittre dans son rapport 2018 transmis au nouveau Conseil central de surveillance pénitentiaire. La Libre Belgique et la DH en font état dans leurs éditons de jeudi.