Tout sur Italie

On dirait presque une des oeuvres gigantesques de l'empaqueteur et artiste défunt Christo. Comme un immense linceul, la toile blanche recouvre le flanc de la montagne. Dans le nord alpin de l'Italie, l'été approche et il faut protéger la glace alpine de la chaleur qui vient.

Les autorités sanitaires italiennes ont appelé vendredi à la "prudence", après avoir observé la semaine dernière des "signaux d'alerte liés à la transmission" du Covid-19, notamment à Rome, indiquant que "la circulation du virus est encore importante".

Il y a ceux qui ne partent pas, ceux qui partent près, ceux qui partiront dès que possible. Le coronavirus a chamboulé les projets de vacances des Belges. Proximité, nature, location, voiture : les tendances pour cet été. Avant un retour à la normale, comme si rien ne s'était passé ? Probablement. Mais certains changements antérieurs pourraient avoir bénéficié d'un coup d'accélérateur.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte, entendu vendredi par des magistrats sur sa gestion de la crise du coronavirus, s'est déclaré "totalement serein" en soulignant ne pas craindre de faire l'objet d'une procédure judiciaire, dans un entretien publié samedi.

Dans l'Union Européenne, après l'Italie, l'Allemagne et la Hongrie, la Belgique est le 4e plus gros consommateur d'eau en bouteille, avec une moyenne de 135 litres par personne par an. Et cette quantité augmente. En comparaison, nos voisins du nord consomment en moyenne 29 litres d'eau en bouteille par an. Pourtant, nous n'avons qu'à ouvrir le robinet pour disposer d'eau potable !

"... il faut donner aux gens la musique qu'ils veulent entendre". Quand Isabelle Durant (Ecolo) reprend une vieille citation de feu Steve Stevaert, ancien président du SP.A, pour décrire le populisme actuel.

Ce lundi, une étude de l'Imperial College de Londres parue dans Nature estimait que le 4 mai dernier, 8% de la population belge était infectée par le coronavirus, soit le taux le plus élevé parmi onze pays européens. Yves Coppieters, professeur en épidémiologie à l'ULB, estime qu'il ne faut pas s'en alarmer.

L'Union européenne élabore des plans pour faire face à la crise économique post-corona. Et elle ne s'y prend pas trop mal. L'historien et économiste, Adam Tooze, se dit agréablement surpris par les propositions de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. "Personne n'aurait osé prédire cela il y a deux mois."