Tout sur Israël

L'ONU a 75 ans. Outre une assemblée virtuelle, coronavirus oblige, les rivalités entre les Etats de l'organisation viennent gâcher ce qui devait être la fête du multilatéralisme. Une organisation comme l'ONU a-t-elle encore sa place dans le monde actuel ? Entretien avec Pascal Boniface, géopolitologue français et directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Nikolaos van Dam a été ambassadeur des Pays-Bas à Bagdad, au Caire, à Ankara, à Berlin et à Djakarta. C'est ce qu'on appelle une carrière réussie, mais il n'y a nulle trace d'autosatisfaction dans son livre Granaten en minaretten (Grenades et minarets). "Les tentatives de l'Occident pour forcer les changements de régime n'ont causé que de la misère."

Les représentants d'Israël, des Emirats arabes unis et de Bahreïn étaient réunis mardi à la Maison Blanche pour signer des accords historiques qui bousculent les équilibres au Moyen-Orient, sous l'égide de Donald Trump, soucieux d'apparaître en "faiseur de paix" à l'approche de la présidentielle américaine. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ainsi estimé que la signature d'accords de normalisation entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn était porteuse d'une "fin au conflit israélo-arabe".

Tout comme l'an dernier, le président américain a été nominé pour le prix Nobel de la Paix pour avoir contribué à l'accord de paix entre Israël et les Émirats Arabes Unis. Sa nomination a été proposée par un député norvégien, Christian Tybring-Gjedde.

L'hospitalisation de l'opposant russe Alexeï Navalny, probablement victime d'un "empoisonnement" selon ses proches, rappelle d'autres cas avérés ou supposés d'empoisonnements depuis une quarantaine d'années.

Des avions israéliens ont bombardé la bande de Gaza dans la nuit de mardi à mercredi après un tir de roquette depuis l'enclave palestinienne vers le sud de l'État hébreu, a indiqué l'armée israélienne.

Les Emirats arabes unis et Israël ont convenu de normaliser leurs relations dans le cadre d'un accord historique négocié par les États-Unis, en vertu duquel l'État hébreu a accepté de mettre fin à la poursuite de l'annexion de territoires palestiniens.

Fort de ses dix-huit communautés confessionnelles reconnues, le Liban s'est bâti sur un modèle alambiqué et fragile de répartition du pouvoir politique.

La découverte inopinée de gravures creusées sur un dolmen dans la région du Golan syrien donne un nouvel aperçu de la présence d'une mystérieuse société ayant prospéré il y a des milliers d'années, estiment des archéologues israéliens.