Tout sur Islande

Nordic Islands, le dernier ouvrage du photographe Stefan Forster, s'injecte comme une seringue saturée de sérénité septentrionale. Une invitation au voyage immobile.

Législation, qualité de l'air, coût de la vie, performance de l'éducation... De nombreux facteurs sont à prendre en compte pour s'assurer du bien-être de ses enfants. Voici un classement des destinations les plus favorables à la vie familiale.

Quel revenu pour accéder "au bonheur" ? En prenant les différentes études menées ces dix dernières années, ça tourne autour des 6 000 euros de revenus par mois, nets, pour un ménage de deux personnes, dans une société industrialisée. Mais ceux qui les gagnent, comme ceux qui sont au-delà, ne figurent pas forcément, loin s'en faut, parmi les plus "heureux" lorsqu'on établit des classements, nationaux ou sans frontières.

Comme en Islande il y a quelques semaines, des Suisses commémorent dimanche, par une longue "marche funèbre" en montagne, la disparition d'un des glaciers alpins les plus étudiés, le Pizol, évaporé sous l'effet du réchauffement climatique.

Un complexe dépressionnaire qui s'étend de l'Islande à la Finlande dirige des courants maritimes instables vers nos régions, observe l'Institut royal météorologique.

Selon une nouvelle analyse de l'UNICEF, des pays comme la Suède, la Norvège ou le Portugal offrent des politiques solides en faveur de la famille. Parmi les facteurs étudiés, on retrouve notamment les congés parentaux ou la qualité de l'éducation. La Belgique, quant à elle, se situerait à la 13e place du classement, sur 41 pays.

Destination à la mode pour les voyageurs en quête de paysages sensationnels, l'Islande et ses 335 000 habitants ont accueilli plus de deux millions de touristes en 2017. Le tourisme y est devenu une des principales sources de revenus du pays, devant les industries séculaires de la pêche et de la production d'aluminium. Une donnée qui pourrait bien changer durablement le visage de la petite île de l'Atlantique Nord et de sa nature exubérante, terre de glace et de feu. Par Denis Meyer/Hans Lucas.

Après les écoles européennes, voici les "universités européennes" : fin juin 2019, on connaîtra les 12 lauréats sélectionnés par la Commission européenne, à la suite de son appel à projets lancé dans le cadre du programme Erasmus +.