Tout sur IRM

En mai, il n'est tombé à Uccle que 5,4 mm de précipitations, en six jours, contre une normale de 66,5 mm en 16,2 jours, indique l'IRM lundi dans son bilan climatologique mensuel. Il faut remonter au mois de mai 1833 pour trouver un mois aussi sec, avec 1,4 mm de pluie, souligne l'IRM.

"Si la pluviosité du mois de juin est semblable à celle que l'on a habituellement, à savoir 71 mm, ce ne sera pas une trop grosse catastrophe pour les cultures", déclare vendredi Etienne Ernoux, agriculteur et président de la commission productions végétales de la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA). "Le mois de juin permettra de dire si ça va passer ou casser", ajoute-t-il alors que la pluviosité des mois d'avril et mai était extrêmement basse, mettant à mal les différentes cultures.

Le SPF Intérieur a activé samedi le numéro 1722, destiné aux appels non-urgents, en raison des prévisions d'orages de l'Institut royal météorologique (IRM). Le 1722 entre en vigueur lors d'intempéries afin de ne pas surcharger les numéros 100, 101 et 112.

Une zone de pluie peu active s'enfoncera sur le pays, lundi en début d'après-midi, à partir de l'ouest, en se désagrégeant. Le temps restera doux avec des maxima proches de 18°C sur le centre, avec un ciel bien ensoleillé et un vent modéré. Les pluies progresseront vers l'est, dans la soirée, tout en s'affaiblissant nettement, d'après les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM).

Le ciel sera couvert vendredi avec de la pluie tout au long de la matinée. Il s'éclaircira dans l'après-midi et laissera place à un temps plus sec avec, néanmoins, une possibilité d'averses par endroits. Les maxima atteindront 3°C en Ardenne et 8°C en Flandre, selon les estimations de l'Institut royal météorologique (IRM). Le vent sera modéré à fort au littoral nord-ouest, avec des rafales atteignant 50 à 60 km/h. Le temps sera similaire samedi avec des passages nuageux plus fréquents dans l'est et des maxima autour des 10°C.

L'ouest et le centre se réveilleront mardi matin sous de larges éclaircies, un plaisir dont ne pourra profiter le sud du sillon Sambre-et-Meuse qui sera lui couvert par les nuages, prévoit l'Institut royal météorologique (IRM). Le ciel hésitera ensuite toute la journée entre éclaircies et passages nuageux.

Des vents moyens de 9 Beaufort (Bft) ont été mesurés dimanche matin au poteau Westhinder en mer du Nord, indique le météorologue de l'IRM (Institut royal météorologique de Belgique) David Dehenauw sur Twitter. On peut donc désormais parler d'une tempête en Belgique.

Les rafales de vent pourront atteindre 80 à 100 km/h, dimanche, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM). Une alerte jaune a donc été émise pour l'ensemble du pays, depuis la nuit dernière jusqu'à ce soir 23h. Le temps sera, par ailleurs, très nuageux et le pays traversé de l'ouest vers le centre dans l'après-midi par une zone de pluie active.

En raison du passage de la tempête Ciara, l'Institut royal météorologique a émis samedi une alerte orange pour le vent pour la journée de dimanche, avec un risque de dégâts élevé sur tout le pays. Les rafales de vent pourront atteindre des pics entre 110 et 130 km/h voire plus sous un orage éventuel.

En prévision de la tempête Ciara attendue dimanche en Belgique, le SPF Intérieur a activé le numéro 1722, joignable pour des interventions nécessitant l'aide des pompiers. Lorsqu'une vie est potentiellement en danger, le numéro d'urgence 112 reste d'application.

La pluie arrivera graduellement à partir de l'ouest ce samedi, avec des maxima jusqu'à 12 ou 13 degrés. Dimanche sera une journée tempétueuse, avec une alerte jaune pour le vent, qui pourrait même virer à l'orange, prévient l'Institut royal météorologique. Les maxima iront de 9 à 13 degrés. Le début de la semaine prochaine restera venteux avec des averses. Il fera temporairement plus frais.