Tout sur IPBES

Celui qui est appelé aux responsabilités a le devoir d'expliquer les dangers auxquels nous faisons collectivement face. Il a l'obligation de ne pas travestir les faits, d'avoir le courage de la vérité. Celui qui travestit le discours de peur de déplaire à son électorat est indigne de diriger.

Alors que le parlement britannique vient de déclarer l'état d'urgence environnementale et climatique, la Belgique peine à se demander si elle va entamer un début de commencement de " transition " écologique.

Ecosystèmes ravagés, eau polluée, air vicié, des centaines de milliers d'espèces menacées d'extinction... "Une grande partie de la nature est déjà perdue, et ce qui reste continue à décliner". C'est le constat alarmant dressé par le groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité (IPBES) réuni à Paris cette semaine, selon un projet de rapport de 1.800 pages obtenu par l'AFP.