Tout sur Institut Destrée

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a appelé samedi à la formation d'un gouvernement d'urgence pour faire face à la pandémie de coronavirus et ses conséquences économiques. Il suit des appels similaires lancés par d'autres dirigeants politiques.

Les sociaux-chrétiens flamands refusent de participer à une réunion samedi. Le président socialiste flamand dénonce le manque de discussion sur le contenu. La perspective d'un gouvernement d'urgences est menacée.

Le président de CD&V, Joachim Coens, déclare qu'il faut un gouvernement "énergique" pour faire face à l'impact économique du coronavirus. "Nous pourrions peut-être discuter d'une coalition corona de ceux qui veulent faire quelque chose, qui veulent mettre de l'ordre dans le budget, s'attaquer à la compétitivité, améliorer le pouvoir d'achat des gens", a-t-il déclaré vendredi sur Radio 1.