Tout sur inondations

En province de Liège, un réseau de solidarité s'est organisé après les inondations. Autour de la patronne de restaurant, Charlotte Depierreux, des centaines de bénévoles se démènent pour servir des plats aux sinistrés. "On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a", à l'heure où les critiques sur l'inaction de la Croix Rouge, désignée pour organiser les actions d'aide, fusent.

Les assurances quant aux inondations dans des bâtiments construits en zones inondables sont régis selon différents règlements et principes. Eléments d'explication avec Peter Wiels, porte-parole d'Assuralia.

D'abord à Liège, puis à Namur... La Wallonie souffre des récentes intempéries et subit les affres de Mère Nature. La faute à l'aménagement du territoire ? Pas uniquement. Quelles leçons tirer des récents événements et comment repenser notre pays ? Analyse.

Si les deux épisodes ont marqué les esprits en raison de leur violence et des dégâts qu'ils ont provoqués, ils présentent tous deux un profil bien différent. D'un côté, on a des inondations fluviales - des averses peu abondantes mais ininterrompues sur plusieurs jours - et de l'autre, des inondations pluviales - un épisode orageux court mais intense et localisé.

Suite aux fortes inondations, de nombreux Belges ont été amenés à évacuer leur habitation. Aujourd'hui, l'heure est au nettoyage et à un état des lieux. Que faire lorsque l'on retrouve son domicile après ces événements ? Le Centre de crise appelle à la prudence et donne quelques conseils.

Autant d'inquiets que de curieux, des alarmes qui sonnent à tous les coins de rue, des poubelles qui flottent et une forte odeur d'essence un peu partout où la Dyle a quitté son lit: nous avons arpenté les rues de la capitale du Brabant Wallon après le déluge pour constater les dégâts après la crue de cette nuit.

Des orages violents ont frappé plusieurs régions du pays ces dernières semaines, causant divers dégâts et inondations. Arbres arrachés, tornade, maisons endommagées, pluies diluviennes, autoroute sous eau... Les pompiers sont intervenus de multiples fois en à peine un mois. La faute au réchauffement climatique ? Le point avec David Dehenauw, chef du Service scientifique 'Prévisions du temps' à l'Institut royal météorologique de Belgique (IRM).