Tout sur inondation

Ségolène Royal, ministre française de l'Environnement, a organisé une conférence intitulée "Paris sauvé des eaux ou la prévention des inondations" ce lundi. Le but était de sensibiliser à l'approche de la prochaine inondation centennale et de ses conséquences.

Inondations, pluies intenses avec ou sans grêle, tornades, tremblements de terre... La Belgique subit son lot de catastrophes naturelles. Dont certaines d'une ampleur telle qu'elles sont considérées comme des calamités publiques. Avec, à la clé, un différentiel en matière d'indemnisation.

Des secteurs de l'Etat de New York (nord-est des Etats-Unis), où des chutes de neige record ont fait au moins 14 morts, ont été placés samedi en état d'alerte aux inondations en raison du redoux attendu, ont annoncé les services de météorologie.

La semaine dernière Carbon Story une plate-forme de financement participatif (crowdfunding) a lancé un site interactif qui permet de voir à quel point votre rue pourrait être inondée en cas de montée des eaux. Mais l'idée n'est pas neuve.

Les changements climatiques ne touchent pas seulement les pays en développement d'Afrique ou d'Asie du sud-est, l'Europe aussi en ressent de plus en plus les effets. C'est ce qu'il ressort d'un rapport rédigé par l'organisation Climate Action Network, présenté lors de la Conférence sur le climat de Varsovie. La Belgique se trouve elle aussi dans la zone de dangers.

Le Centre des marées de Venise a lancé mercredi une alerte à l'"acqua alta", une montée de la mer dans la ville, alors que le centre touristique et la célèbre place Saint-Marc de Venise étaient déjà les pieds dans l'eau dans l'après-midi.

Quelque 400.000 personnes ont été appelées à évacuer samedi dans le sud-ouest du Japon où 29 personnes sont mortes ou portées disparues, victimes des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région depuis trois jours, selon un dernier bilan officiel.

Vagues de chaleur plus intenses en Europe, sécheresses plus régulières en Afrique, submersions plus dévastatrices dans les îles : les épisodes "extrêmes" vont s'accroître à cause du réchauffement climatique, avec des disparités régionales fortes, selon un rapport qui sera publié cette semaine.