Tout sur Informatique et télécommunications

Comment une copie de la banque de données de la DIV se retrouve en phase de test informatique au siège nantais d'une société privée. En délicatesse avec le respect de la vie privée et au mépris des impératifs légaux de sécurité ? La délocalisation des immatriculations des véhicules belges pose questions.

Le ministre de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, Alexander De Croo (Open VLD), vante les qualités de la technologie 5G mais fulmine que la Région bruxelloise maintienne des normes d'émissions trop strictes pour son déploiement.

Ce jeudi 4 octobre, le gouvernement fédéral lance officiellement l'eBox, une boîte aux lettres électronique grâce à laquelle chaque citoyen peut recevoir de manière centralisée et sécurisée des documents officiels émanant des différentes administrations fédérale, régionales ou communales. Tout le monde en possède une mais il faut l'activer.

Les objets connectés et applications consacrés au sommeil se sont multipliés ces derniers temps. Si ces produits misent sur une crédibilité scientifique et un suivi personnalisé auprès des consommateurs, quelques nuances sont toutefois à apporter. On fait le point avec deux spécialistes.

Les nouvelles technologies sont à tous les stades de l'extrémisme. Néanmoins, dans la lutte " cyber ", il faut remettre le focus sur l'individu, plaide le Belge Michaël Dantinne.

De plus en plus d'appels d'urgence seront bientôt traités de manière automatisée en Belgique. L'entreprise de télécoms Astrid, dédiée aux services de secours et de sécurité, planche actuellement sur la "centrale du futur", révèlent samedi les journaux De Tijd et L'Echo.

Avec le nouvel épisode de fuite de données orchestrées par Facebook et la société Cambridge Analatyca, le débat sur la réappropriation et sur l'appartenance de nos données laissées sur internet devrait être mis à l'ordre du jour du calendrier de nos responsables politiques.

Fermer son compte, être plus vigilant sur les autorisations données à Facebook, poursuivre en justice : les options des utilisateurs du réseau social après les révélations de l'affaire Cambridge Analytica.

La première application belge de lutte contre l'intimidation sexuelle fait son apparition. Déjà disponible sur Google Play et dès le 09 mars sur Apple Store, l'application permet d'enregistrer les incidents et de recevoir du soutien d'une communauté de " potes ".